Découvrir le Bénin

Découvrir le Bénin

Home in Bénin vous présente, par ville, les sites touristiques de sa sélection :

 

COTONOU : La grande ville

Reconnue comme la plus grande ville et la Capitale économique du Bénin, Cotonou est située sur le Golf de Guinée et s’étend entre le cordon littoral du lac Nokoué et l’Océan Atlantique.

La ville de Cotonou est créée en 1830 sur l’initiative du roi Ghézo d’Abomey pour répondre aux besoins liés à la traite négrière notamment servir de point de transit et d’embarquement.
Cotonou est la seule ville du département du Littoral.

En tant que capitale économique, la plupart des industries du pays, le siège des principales entreprises et banques, des institutions gouvernementales y sont concentrés.

Cotonou se révèle en dépit de ses attributs, être un pôle privilégié de tourisme. Les sites et attraits touristiques suivants peuvent être visités : Le marché international de Dantokpa, le lac Nokoué, le monument de l’Etoile Rouge, le Centre de Promotion de l’Artisanat, la Cahédrale Notre Dame de la Miséricorde, les belles plages,  le stade de l’amitié de Kouhounou etc.
 
Le marché International de Dantokpa
Connu pour sa renommée sous régionale et internationale, le marché Dantokpa s’étend sur une superficie de 20 hectares et est situé au bord du lac Nokoué sur la rive Ouest et fait corps avec le boulevard Saint Michel. Le nom Dantokpa signifie en langue fon « sur les bords de la lagune de Dan », et Dan est selon les indiscrétions une divinité représentée par le serpent, dieu de la prospérité et de l’abondance.

L’autel du fétiche Dan est encore présent dans le marché jusqu’à ce jour. Le marché Dantokpa accueille chaque jour de nombreux commerçants venant de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale (Nigéria, Niger, Mali, Côte d’Ivoire, Burkina-Faso, Cameroun). Le caractère influent des échanges dans le marché oblige certains commerçants d’origines étrangères à élire domicile au Bénin pour se consacrer aux affaires, c’est le cas par exemple des Libanais et des Chinois. Tous ces atouts positionnent Dantokpa au rang des plus importants pôles d’attractions dans la sous région Ouest Africaine.
 
La Cathédrale Notre Dame de Miséricorde de Cotonou
La première et la plus ancienne Cathédrale de la ville de Cotonou, l’Église Catholique Notre Dame de la Miséricorde est construite sous une architecture originale inspirée des Cathédrales Européennes.

Cette architecture impressionne les touristes qui s’y rendent pour découvrir toute la perfection de la construction et du décor extérieur et intérieur. Les travaux de la construction de la cathédrale sont officiellement achevés le 08 décembre 1938.
 
Le Centre de Promotion de l’Artisanat
Lieu par excellence de découverte de la richesse artistique du Bénin, le Centre de Promotion de l’Artisanat est un établissement public à caractère administratif créé par un décret de l’État Béninois.

Tout d’abord, se sont des cases pittoresques prolongées par des espaces verts qui vous accueillent.

Ensuite les boutiques témoins et les boutiques de vente du Centre de Promotion de l’Artisanat vous accrochent par les innombrables œuvres d’arts qu’elles proposent.

Enfin,  certains artisans vous laisseront la porte de leur ateliers grande ouverte.
Vous pourrez ainsi découvrir la manière dont ils travaillent le coton, la toile, le bois, le nickel et bien d'autres matériaux servant à réaliser les textiles, les statues et les bijoux typiques du Bénin.

Vous y découvrirez également le parc zoologique, le restaurant pour la promotion de l’art culinaire Béninois, la salle de promotion de l’art martiale, la salle polyvalente d’une capacité de 500 personnes, la salle d’exposition et le bloc administratif.
 
La place de l'Etoile Rouge
Le monument de l’Etoile Rouge est construit par les russes dans les années 1975. Il est le symbole tangible de la doctrine de socialisme pour laquelle le Bénin a opté le 30 novembre 1975.

Le monument de l’Etoile Rouge est aujourd’hui un espace vert de détente pour les amoureux, un lieu d’exposition de vente pour les commerçants, et de lancement d’album pour les artistes. Mieux les citoyens l’envahissent les weekends pour s’adonner aux sports d’entretien.

 

OUIDAH : La capitale du culte vodoun

Située à 42KM à l’Ouest de Cotonou, la ville de Ouidah a été fondée au 16ème siècle par « Kpassè », le premier Roi de Ouidah.
Capitale du culte vodoun au Bénin et probablement dans le monde, Ouidah était le centre de la traite négrière et une ville commerciale active. La pratique du vodoun, la religion traditionnelle reste encore forte et constitue l’une des principales attractions pour lesquelles les touristes se déplacent sur Ouidah. Par ailleurs, la fête nationale du vodoun est célébrée avec une grande ferveur les 10 janvier de chaque année à Ouidah.
En ce qui concerne le commerce des esclaves, de nombreux monuments sont érigés  sous l’égide de l’Unesco et retracent l’histoire de ‘’la route des esclaves’’.
Par son passé historique, sa richesse religieuse,  et sa proximité avec la mer, la ville de Ouidah est une des meilleures destinations touristiques au Bénin.
Les touristes peuvent visiter à Ouidah : la place Vassého où se dresse le monument de bienvenue, la forêt sacrée (Kpassèzoun), le musée d’histoire de Ouidah, le temple des pythons, la Basilique de l’Immaculée Conception, la Route de l’Esclave, la porte du retour, la place Zomatchi.

Le musée d’histoire de Ouidah
Le musée d’histoire de Ouidah est installé dans l’ancien fort portugais de Ouidah. Ce fort portugais a été construit depuis 1721 pour le commerce des esclaves. Un an après l’indépendance du Dahomey, les autorités dahoméennes d’alors, avaient demandé à ces portugais de quitter et de partir. Le 31 Juillet 1961, ils sont partis du fort après avoir manifesté leur mécontentement. Ce fort portugais a été restauré en 1967 par le gouvernement du Dahomey, et a pris le nom de « musée d’histoire de Ouidah ».
 
La route de l’esclave
La route de l’esclave est la piste qu’empruntaient les esclaves de la Place des Enchères (Place Chacha) jusqu’à la Porte du Non Retour. Cette piste est sur un trajet de 4 km environ et traverse trois villages. Après leurs achats, à la place Chacha encore appelée place aux enchères, les esclaves passent successivement par l’Arbre de l’Oubli, la case zomaï,  la fosse commune où est implanté le Mémorial de Zoungbodji, l’Arbre du Retour et la Porte du Non Retour où ils sont embarqués à bord des navires négriers. Chacune de ces étapes a un rôle important et une explication dans l’histoire de la traite négrière.

 

Home in Bénin, vous invite à contacter son Partenaire, l'Office du Tourisme de Ouidah pour une découverte des profondeurs de la cité.

 
Modeste Zinsou, représentant de l'Office vous proposera, entre  :

DJEGBADJI :

- Ballade en pirogue sur la lagune
- Marécage d'extraction de sel
- Visite des ilôts avecrencontre de la population locale
- Observation des différents types d'oiseau
- Partie de pêche en ligne ou a l'épervier
- Participation à l'élevage des huitres
- Passage dans les mangroves

CIRCUIT VODOUN : ETRE AU COEUR DU CULTE
- Visite du chef spirituel Vodoun Daagbo Hounon Hounan
- Entretien avec le grand chef Vodoun
- Possibilité d'assister à une cérémonie


Contact :
Par mail : admin@office-ouidah.org ou zinsoumodeste@yahoo.fr
Téléphone fixe : 00 229 21 19 34 11
Téléphone portable : 00 229 97 87 80 93
L'office est ouvert tous les jours de 9h à 18h.

 

GRAND POPO : La ville balnéaire

Située dans la zone Sud-Ouest du Bénin, Grand Popo est une ville balnéaire d’une grande attractivité touristique.
Elle a une superficie de 289 Km2 et se trouve dans le département du Mono.
Grand Popo présente des atouts aquatiques diversifiés. Ceci s’explique par sa position avec la mer, sa proximité avec le fleuve Mono et sa lagune. C’est d’ailleurs ce type de milieu qu’affectionnent les Xwlas et les Xwélas. Si d’une part les Xwlas aiment la vie à proximité de la mer, les Xwéla eux par contre préfèrent vivre au bord des lacs. Les deux ethnies Xwlas et Xwélas développent la même activité de pêche. Sans nul doute, la pratique de la pêche, activité commune aux deux ethnies de la ville, est la raison qui explique le nom Grand Popo qui lui est donné, puisque ‘’Popo’’ signifie ‘’pêcheur’’ en portugais. La ville de Grand Popo est aussi une ville qui abrite un grand nombre de complexes hôteliers pour le plaisir des touristes.  Les villages de pêcheurs, le paysage des belles plages, la lagune de Grand Popo, les îlots d’Avloh, la place Nonvitcha, l’embouchure la Bouche du roy, Le musée dans l’enceinte de la villa Karo, les espaces de repos et de loisirs sont autant d’attraits touristiques qui stimulent les touristes à retenir Grand Popo comme la destination de rêve.
 
La place Nonvitcha
La place « Nonvitcha » accueille chaque année les communautés Xwla et Xwéla du Bénin et d’ailleurs le jour de la pentecôte. Nonvitcha s’impose depuis plusieurs décennies comme le rendez-vous culturel de renforcement des liens de fraternité. En dehors des communautés Xwla et Xwéla, la place « Nonvitcha » est devenue le lieu de ralliement du peuple Béninois, des touristes et des personnalités.
 
Le petit Musée dans l’enceinte de la Villa Karo
A l’intérieur du petit musée de la villa Karo sont exposés 194 pièces d’arts. Ces pièces sont des collections d’objets de cultes chrétiens et animistes de différents pays. La villa Karo offre bien plus que son musée aux touristes. Les touristes ont l’avantage de découvrir la bibliothèque de la villa qui compte plus de 1700 ouvrages en français, anglais, finnois et suédois. Mieux la villa Karo est implantée en face de la plage de Grand Popo. Visiter le musée de la villa Karo c’est aussi se donner la chance d’aller à la rencontre de la nature « la mer».
 
L’embouchure ‘’Bouche du Roy’’
Située à 10 KM de Grand Popo, La bouche du Roy est le point où les eaux du fleuve Mono se jettent dans l’océan. A ce niveau ci, le spectacle est émouvant, il faudra s’y rendre pour le vivre.